SOLIDAGO CANADENSIS 'Little Miss Sunshine'

SOLIDAGO CANADENSIS 'Little Miss Sunshine'

SOLIDAGO CANADENSIS 'Little Miss Sunshine'

SOLIDAGO CANADENSIS 'Little Miss Sunshine'


EN BREF : Sol : frais à modérément sec, soleil, Z2, 30cm. Mini verge d'or adorable, sans racines traçantes. Floraison lumineuse en plumeaux arqués, commençant assez tôt pour un Solidago, vers la fin juillet. Attire les petits butineurs en grand nombre.

IN SHORT: Soil: moist to moderately dry, soleil, Z2, 30cm. Very beautiful mini goldenrod, without tracer roots. Bright, arching feathery blooms, starting early enough for a Solidago, towards the end of July. Attracts small foragers in large numbers.

Nom commun: Verge d'or du Canada 'Little Miss Sunshine'

Famille: Asteracées
L'espèce est originaire de la moitié est de l'amérique du Nord.

Commentaires de Sylvie - English follows

Cette sélection de Verge d'or du Canada m'a épatée. Elle n'atteint que 30cm de haut, et occupe sans problème l'avant de la plate-bande. Ce Solidago est vraiment très beau avec ses têtes florales larges, toutes en dentelle, qui font de très belles fleurs coupées. La couleur donne de la lumière et rehausse les pourpres et bleus froids des phlox et asters de fin d'été. Il forme une touffe, sans racines traçantes. Il est comme on les aime, d'une belle vigueur, sans faire peur. Il s'intègre sans problème à la plate-bande, contrairement à l'espèce d'origine qui est trop envahissante pour cet usage.

Côté sol, il n'est pas bien difficile et la rusticité est excellente, jusqu'en zone 2. Les fleurs et le feuillage sont comestibles et peuvent être utilisés en tisane, aux vertus diurétiques.

La floraison commence en juillet, offrant pollen et nectar avant la plupart des autres Solidago. Il y a toujours beaucoup d'animation autour des plants. Je n'ai jamais vu un tel atroupement de minuscules hyménoptères (famille des abeilles et guèpes). Ils volent en grand nombre autour de chaque plant. C'est un pur bonheur à regarder. La scène confirme l'attrait qu'ont les verges d'or pour les abeilles indigènes.


Les verges d'ors (Solidago)

Les Verges d'or, qui comptent une centaine d'espèces en Amérique du Nord, sont parmi les plantes les plus essentielles au maintien des écosystèmes nord-américain. Elles nourrissent de nombreux insectes et sont les plantes-hôtes requises par de nombreuses chenilles (181 en Amérique du Nord, 35 au Québec) dont la plupart des oiseaux dépendent pour nourrir leurs jeunes. L'hiver, leurs semences servent de nourriture aux petits animaux et aux oiseaux. Toute cette vie nourrit les musaraignes, renards, oiseaux de proie, etc. Le genre Solidago est un pilier de la vie sauvage en Amérique du Nord.

En fin de saison, les verges d'or sont la plus importante source de nourriture pour les abeilles, dont certaines indigènes qui en sont des spécialistes obligées, ne pouvant survivre en leur absence. Hélas, nous sommes maintenant loin du paysage unique décrit par le Frère Marie-Victorin (1885-1944): "Quand vient l'automne, les verges d'or mariées aux Asters, font de la vallée du Saint-Laurent un immense jardin noyé de pourpre et d'or."
Il n'en tient qu'à nous de refaire nos paysages pour soutenir la vie et restaurer les fonctions naturelles dont nous sommes tous dépendants.






SOLIDAGO CANADENSIS 'Little Miss Sunshine'


Comon name: Canada Goldenrod 'Little Miss Sunshine'

Family: Asteraceae
The species is native to the eastern half of the North America.

Sylvie's comments

This selection of Canada Goldenrod amazed me. It only reaches 30cm of high, and easily occupies the front of the flowerbed. This Solidago is really beautiful with its wide flower heads, all in lace, which make very beautiful cut flowers. The color gives light and enhances the cold purples and blues of late summer phlox and asters. It forms a clump, with no tracer roots. It's just the way we like it, with good vigour, without being scary. It integrates without trouble into the flowerbed, unlike the original species that is too invasive for this use.

Concerning soil, it's not very demanding and hardiness is excellent, up to zone 2. The flowers and foliage are edible and can be used in herbal tea, with diuretic virtues.

Flowering begins in July, offering pollen and nectar before most of the other Solidago. There is always a lot of animation around the plants. I've never seen such a crowd of tiny hymenoptera (family of bees and wasps). They fly in large numbers around every single plant. It's pure joy to watch. The scene confirms the appeal of goldenrod to the native bees.


Goldenrods (Solidago)

Goldenrods, which number about 100 species in North America, are among the most essential plants to the maintenance of North American ecosystems. They feed numerous insects and are the host plants required by many caterpillars (181 in North America, 35 in Quebec), on which most birds depend to feed their young. In winter, their seeds are used as food by small animals and birds. All this life feeds shrews, foxes, birds of prey, etc. The genus Solidago is a mainstay of wildlife in North America.

At the end of the season, goldenrods are the most important source of food for bees, some of which are indigenous and obligatory specialists, unable to survive in their absence. Alas, we are now far from the unique landscape described by Brother Marie-Victorin (1885-1944): "When autumn comes, the goldenrods married to the Asters make the St. Lawrence valley a huge garden drowned in purple and gold."
It is up to us to rebuild our landscapes to sustain life and restore the natural functions on which we all depend.
*** Translated with the help of www.DeepL.com/Translator (free version) ***


Les VIVACES de l'Isle
www.vivaces.net