UVULARIA GRANDIFLORA

UVULARIA GRANDIFLORA

UVULARIA GRANDIFLORA

EN BREF : Sol : humide à modérément sec, mi-ombre, Z3, 30-50cm. Plante d'ombre exceptionnelle, toujours impeccable. Nectar disponible très tôt en saison, en synchronisme avec l'effervescence des premiers butineurs. Beau et facile.

IN SHORT: Soil: moist to moderately dry, semi-shade, Z3, 30-50cm. Exceptional shade plant, always impeccable. Nectar available very early in the season, in sync with the effervescence of the first foragers. Beautiful and easy.

Nom commun : Uvulaire à grandes fleurs

Famille : Liliacées
Originaire de l'est de l'Amérique du Nord, dont le Québec

Commentaires de Sylvie - English follows

L'uvulaire à grandes fleurs est l'une des meilleures plantes pour le jardin d'ombre. C'est une plante exceptionnelle, toujours impeccable. Tôt au printemps, des clochettes jaunes apparaissent, suspendues au sommet des tiges matures. Les fleurs et le feuillage replié ont d'abord une allure un peu chiffonnée, mais bientôt, les feuilles se déploient et la plante forme une belle touffe compacte et arrondie qui peut atteindre 30 à 50 cm de hauteur. C'est une plante bien rustique (Z3), facile de culture à l'ombre des arbres feuillus qui permettent l'ensoleillement printanier et assurent une litière de feuilles.

Au Québec, l'Uvularia grandiflora se rencontre dans les érablières du sud et de l'ouest. Sa présence indique que la flore d'origine de l'endroit est assez bien conservée. Cette plante est sur la liste des espèces vulnérables à la récolte du Québec, c’est-à-dire que les populations diminuent et que l'approvisionnement du marché horticole par la cueillette en nature est une menace à sa survie. Nos jardins peuvent jouer un rôle dans la sauvegarde de certaines plantes et de la faune associée, à condition que l'enrichissement du jardin ne se fasse pas au détriment des habitats naturels. Il est important d'acheter de sources responsables qui produisent ces plantes.

Les uvulaires sont en fleurs entre le début et la mi-mai. En synchronisme avec l'émergence des fleurs au printemps apparaissent les premiers butineurs. Les uvulaires sont parmi les rares plantes printanières à offrir du nectar pour les attirer. Leur emplacement devient un site exceptionnel de rencontres pour les abeilles indigènes, dont beaucoup d'andrènes qui sont les principaux pollinisateurs printaniers, entre autres des pommiers. Autour des uvulaires, la fébrilité du printemps est palpable et réjouissante. On y voit entre autres, des mâles à la recherche de femelles et de nourriture, ainsi que de futures reines bourdons, assez costaudes pour grimper à l'intérieur des fleurs pour s'approvisionner du nectar essentiel à l'initiation de leurs nids.

Des semis spontanés apparaissent parfois ici et là à quelque distance des plants-mères. La distance de dispersion est liée au fait que les uvulaires coiffent leurs semences d'une structure charnue nutritive (l'élaïosome) à l'intention des fourmis qui vont disperser les graines en les amenant au nid pour nourrir leurs jeunes, pour ensuite rejeter la graine trop coriace avec leurs déchets qui seront une source de nutriments pour la future plante. On profitera des jeunes plants qui peuvent être relocalisés, car la production des uvulaires par semis est longue.


Andrène mâle au printemps
© Sylvie Machabée
Élaïosome d'une graine de trille
Photo du domaine public



UVULARIA GRANDIFLORA


Common name: Large-flowered bellwort

Family: Asteraceae
Native from eastern North America.

Sylvie's comments

The large-flowered uvular is one of the best plants for the shade garden. It is an exceptional plant, always impeccable. Early in spring, yellow bells appear, hanging from the tops of the mature stems. At first, the flowers and foliage look a little crumpled, but soon the leaves unfurl and the plant forms a beautiful, compact and rounded tuft that can reach 30 to 50 cm in height. It is a very hardy plant (Z3), easy to grow under the shade of deciduous trees that provide spring sunshine and ensure a bed of leaves.

In Quebec, Uvularia grandiflora occurs in maple groves in the south and west. Its presence indicates that the original flora of the area is fairly well preserved. This plant is on the list of species vulnerable to harvesting in Quebec, meaning that supplying the horticultural market by harvesting in the wild is a threat to its survival. Our gardens can play a role in safeguarding certain plants and the associated fauna, provided that the enrichment of the garden is not to the detriment of natural habitats. by wild collection is a threat to its survival. Our gardens can play a role in safeguarding certain plants and associated fauna, provided that the enrichment of the garden does not come at the expense of natural habitats. It is important to buy from responsible sources that produce these plants.

Large-flowered bellwort are in bloom from early to mid-May. In synchronism with the emergence of flowers in spring appear the first forwards. Uvulars are among the few spring plants that offer nectar to attract them. Their location becomes an exceptional meeting place for native bees, many of which are andrenes which are the main spring pollinators, including apple trees. Around the Large-flowered bellwort, the feverishness of spring is palpable and cheerful. Among other things, you can see males looking for females and food, as well as future queen bumblebees, which are quite strong to climb inside the flowers to obtain the nectar essential for the initiation of their nests.

Spontaneous seedlings sometimes appear here and there at some distance from the mother plants. The distance of dispersal is related to the fact that the Uvularia cap their seeds with a nutritious fleshy structure (the elaiosome) for the ants to disperse the seeds by taking them to the nest to feed their young, and then reject the too tough seed with their waste which will be a source of nutrients for the future plant. We will take advantage of the young plants that can be relocated because the production of uvulars per sowing is long.


Les VIVACES de l'Isle
www.vivaces.net